Découvrir et s’impliquer pour la connaissance et la préservation de son territoire

Une aire terrestre éducative (ATE) est une zone terrestre de petite taille, proche de l’école, qui va être gérée de manière participative par les élèves d’une classe de cycle 3.

Les élèves choisissent l’aire qu’ils souhaitent protéger (cela peut être un parc urbain, une friche, une parcelle de garrigue, une berge de rivière…) puis étudient tout au long de l’année cette aire et décident de façon démocratique des actions à y mener pour préserver son patrimoine naturel et culturel.

Ce projet permet de développer l’éco-citoyenneté des élèves à travers une approche participative de gestion d’un bien commun, de reconnecter les élèves à la nature et de favoriser la connaissance et la préservation des milieux et de la culture.

 

Comment ça marche ?

Le projet d’Aire Educative Terrestre associe de manière étroite plusieurs acteurs :

  • Une école à travers les enfants, les enseignants et également les parents d’élèves délégués.
  • Une structure d’éducation à l’environnement et au développement durable, appelée « le référent » (le CPIE Bassin de Thau).
  • Une commune à travers ses élus et ses agents
  • Des gestionnaires d’espaces naturels

Le référent aire éducative va accompagner l’école en apportant le contenu technique environnemental, en intervenant en classe et sur l’aire, et en faisant le lien avec les acteurs du territoire (conseil municipal, experts, gestionnaires des espaces protégés limitrophes…).

Le projet Aire Educative Terrestre implique une dizaine d’interventions par les animateurs référents, tout au long de la démarche :

  • Accompagnement pour réaliser l’état des lieux de l’aire (écologique, activités humaines, menaces et ressources)
  • Connaissance du territoire : visites chez des professions du territoire, rencontre des différents acteurs du territoire, fonctionnement du bassin versant…
  • Aide à la définition des objectifs pour la gestion de l’aire
  • Accompagnement des actions à mener sur l’aire : actions de communications, de gestion…

La dernière séance est consacrée à la restitution du projet qui permet aux enfants de reformuler les connaissances et compétences acquises tout en les faisant partager au plus grand nombre.

 

Documents en téléchargement