Écogestes Méditerranée Occitanie

Ecogestes c’est quoi ?

Ecogestes Méditerranée Occitanie est une campagne de sensibilisation des usagers de la mer, et en particulier des plaisanciers. Elle a comme objectif de les sensibiliser aux enjeux de préservation du milieu et de les engager à améliorer leurs pratiques, à la fois en terme d’équipement et de comportement, afin de diminuer leurs impacts sur les milieux marins dans leur activité de plaisance.

 

Historique du projet

La mer Méditerranée, mer unique de par son histoire géologique, représente 0,8% de la surface mondiale de l’océan et abrite une grande diversité d’habitats et d’espèces animales et végétales (9% de la biodiversité marine mondiale). Ces atouts en font une destination privilégiée pour des milliers de touristes. Le littoral méditerranéen français est également un territoire dynamique où l’économie maritime occupe une place prépondérante. Le nautisme, et en particulier la plaisance et ses activités, contribuent pour une grande part à ce dynamisme. On estime à 4 millions le nombre de plaisanciers réguliers en France. Sur la façade Méditerranée, les trois régions (Corse, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie) abritent 37% des ports de plaisance français, soit près de 89 000 places. Les espaces marins et côtiers sont ainsi fortement impactés par des pressions urbaine et d’usages.

Partant de ce constat, de nombreuses structures d’éducation à l’environnement et des gestionnaires de milieux, appuyés par des institutions publiques, se sont mobilisés pour mettre en œuvre la campagne Ecogestes Méditerranée. Fort de son succès, la campagne est aujourd’hui déployée sur l’ensemble de la façade maritime de Méditerranée grâce à l’impulsion du Plan d’action pour le milieu marin de Méditerranée. Elle est structurée par région, pour faciliter la coordination avec les partenaires et les structures ambassadrices. Ce sont ces structures ambassadrices (structure EEDD, gestionnaires, collectivités) qui vont à la rencontre des plaisanciers pour échanger avec eux sur leurs pratiques et les initier à des changements de comportements.

 

Comment ça marche ?

La campagne Ecogestes est déployée sous plusieurs formes : stand d’information et de sensibilisation, « apéro et p’tit déj’ ponton », entretiens réalisés avec les plaisanciers. Ces entretiens sont au cœur de la campagne, ils permettent une approche qualitative pendant laquelle il est possible de mettre en place une communication engageante. En outre, les informations collectées lors des entretiens permettent de dresser un bilan des profils et des pratiques des plaisanciers sur la façade maritime d’Occitanie.

L’animateur rencontre des plaisanciers pour leur proposer un entretien individuel. Si le plaisancier accepte, l’animateur va aborder avec lui différentes thématiques liées à la pratique de la plaisance (ancrage, hydrocarbures, sanitaire, entretien, déchets, eau, usages) et identifier ses pratiques actuelles. En fonction de ce bilan individuel et avec un argumentaire travaillé, l’objectif est d’amener le plaisancier s’engager à améliorer au moins une de ces pratiques dès la fin de l’entretien (utilisation de feuilles absorbantes, utilisation de produits écolabellisés, etc.).

L’animateur lui remet alors le guide pratique, un fanion ou un autocollant Ecogestes et recueille ses coordonnées (si le plaisancier est d’accord).

 

 

Objectifs

  • Sensibiliser les usagers de la mer aux impacts de leurs usages,
  • Proposer des pratiques, techniques ou équipements moins polluants pour l’environnement,
  • Les engager à des changements de comportements (utilisation de produits écolabellisés ou d’origine végétale, réduction des pertes d’hydrocarbures, tri des déchets, etc.),
  • Déployer une campagne à l’échelle régionale en fédérant les initiatives et acteurs du territoire,
  • Etre le relais des structures de gestion et politiques publiques,
  • Répondre aux enjeux de la Directive Cadre Stratégique pour le Milieu Marin (DCSMM) et aux enjeux locaux.

Cette campagne a également comme objectif de fédérer le réseau des acteurs maritimes. A l’échelle régionale, elle réunit ainsi l’ensemble des partenaires en lien avec les enjeux de préservation du milieu (Région Occitanie, DIRM Méditerranée, DREAL, OFB, UVPO, FIN, gestionnaires des ports plaisances, gestionnaires d’espaces naturels, départements maritimes, etc).

Elle contribue ainsi aux efforts des gestionnaires dans leurs actions de préservation des espaces marins littoraux.

La campagne Ecogestes Méditerranée s’adresse aux plaisanciers au sens large puisqu’elle regroupe les usagers navigants à la fois en mer, en lagunes et sur les canaux, quelle que soit le type de bateau (voile, moteur). L’objectif est, à terme, de sensibiliser et d’engager l’ensemble des usagers de ces milieux.

Le grand public est également un public cible, le but étant de les informer sur les enjeux liés à la plaisance.

 

 

Les actions mises en place

  • Actions de sensibilisation auprès des plaisanciers
  • Accompagnement des gestionnaires de port dans la gestion environnementale portuaire
  • Animation du réseau des partenaires
  • Formation des ambassadeurs et journées d’échange

 

Quelques chiffres parlants

En 2019 :

  • 112 jours de sensibilisation
  • 2020 personnes sensibilisées
  • 560 entretiens réalisés
  • 496 navires engagés
  • 19 ports régionaux partenaires.

 

Nouveau, suivez les actualités de la campagne sur la page Facebook  !

 

Consulter le guide des bonnes pratiques !

Télécharger le communiqué de presse sur la campagne Inter-régions

Télécharger le communiqué de presse sur la campagne en Occitanie