Hippocampe de Thau, c’est quoi ? 

Avec le soutien de la Fondation de France en 2020 et en partenariat avec le Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (CEFE-CNRS), le CPIE BT et l’association Peau Bleue œuvrent comme acteurs majeurs dans l’amélioration des connaissances sur l’hippocampe moucheté de la lagune de Thau et l’obtention d’un statut de protection de l’espèce.

Historique du projet

L’étang lagunaire de Thau est l’un des rares endroits en Europe où l’on trouve une population importante d’hippocampes, essentiellement des hippocampes mouchetés, Hippocampus guttulatus. Le projet-pilote Hippo-THAU a été lancé fin 2005 dans le cadre du programme national EnQuête d’Hippocampes afin d’entamer, dans la lagune de Thau, une première étude sur les hippocampes des côtes françaises.

Depuis 2005, l’association Peau Bleue, membre du CPIE BT et le CPIE BT animent des études participatives liées à l’amélioration des connaissances sur cette espèce (transect, enquête auprès des socio-professionnels, interventions auprès des scolaires, suivi en plongée etc).

Le projet s’appuie sur une démarche de sciences participatives afin d’impliquer différents acteurs dans la collecte de connaissances sur cette espèce encore peu étudiée en France.

A travers l’hippocampe, animal emblématique du milieu lagunaire, il s’agit également de sensibiliser les publics à la fragile diversité d’un écosystème sous-marin et à la nécessité de le préserver.

Comment ça marche ?

-Définition d’une stratégie de recueil de connaissances et perceptions

-Mobilisation des acteurs de la lagune

-Conduite d’entretiens auprès de ces acteurs

-Mobilisation des pêcheurs et conchyliculteurs dans la démarche de protection des hippocampes et de l’environnement lagunaire

-Sensibilisation et mobilisation du grand public

Objectifs

-Développer la connaissance des interactions entre hippocampes et activités humaines au travers d’une démarche de co-construction impliquant les acteurs socio-professionnels de la lagune (pêcheurs petits métiers et conchyliculteurs notamment)

-Sensibiliser le grand public aux enjeux de conservation liés à cette espèce

-Mobiliser les partenaires institutionnels pour œuvrer en faveur d’une mise en protection

  

Pour qui ? : le public visé

Socio-professionnels de la lagune de Thau

Grand public

  • Membres du CPIE associés : Peau bleue, CRCM, Prud’homie, CRPMEM
  • Autres partenaires techniques et financiers : Fondation de France, la Région Occitanie, CNRS, MNHN

 

Comment ? :

  • Actions mises en place
  • Quelques chiffres parlants
  • Supports existants :

Vidéo dernière saison hippo

Lien vers la page du livre