Aide alimentaire et approvisionnement local : une équation complexe, une réponse collective.

Le projet

 Un paysan dans l’épicerie

Fonctionnement

Le projet s’est déroulé tout au long de l’année avec deux types d’interventions décidées en concertation avec les bénéficiaires. Il s’agissait à travers ce projet d’accompagner les bénévoles et personnes accueillies du Secours Populaire et notamment le groupe « atelier cuisine alimentation » dans une réflexion de fond sur la possibilité de faire venir plus de produits locaux dans l’aide alimentaire.

Les objectifs définis collectivement au début de l’année 2019 étaient :
• Sortir et aller au contact du vivant et du monde agricole : Visites de fermes et ateliers, rencontrer et observer : partir du
producteur jusqu’au consommateur (comment fonctionne l’agriculture, la transformation) ; mettre la main à la patte, toucher transformer, participer
• Enrichir sa culture autour de l’alimentation et mener une réflexion sur une consommation saine et responsable : Ateliers avec un apport plus global sur l’alimentation et l’accès à une alimentation de qualité
• Travailler sa posture pour se sentir légitime et aller à la rencontre des producteurs pour enrichir l’offre de l’épicerie solidaire avec des produits locaux.

Méthodologie mise en place :
Les deux types d’interventions proposées par le CPIE Bassin de Thau étaient les suivantes :
• Dans un premier temps un cycle d’animations « dehors » à la rencontre des agriculteurs du territoire, et également des
ateliers de sensibilisation réalisés par les éducateurs à l’environnement du CPIE BT. Nous avons également proposé la réalisation de « chantier paysans », avec un soutien de l’ONG Terre et Humanisme qui a accompagné le CPIE BT dans
cette méthodologie ( https://chantiers paysans.org/ org/).
• Dans un second temps un accompagnement personnalisé des bénévoles du Secours Populaire pour structurer une action
concrète autour de l’approvisionnement en produits locaux. Cet accompagnement a été réalisé à travers des temps de
formations / réunions proposant des méthodes d’animation basées sur la participation des bénéficiaires, permettant l’implication du plus grand nombre.
• Une mise en pratique de l’accompagnement avec la réalisation en décembre 2019 d’une livraison du Secours Populaire à laquelle des producteurs locaux étaient associés.

La rencontre de deux mondes le secteur social et de l’environnement

Le projet a permis de mêler des acteurs qui se connaissaient pas, ou peu et de créer des synergies entre les acteurs. En mêlant les connaissances du réseau CPIE BT (et ses membres), et le comité du Secours Populaire et sa force de mobilisation de bénévoles, nous avons pu avancer sur des questions de fond et réaliser des actions ayant du sens pour l’ensemble des parties prenantes.

Une démarche sur le long terme

Le projet mis en oeuvre en 2019 se veut une première étape dans une démarche de plus long terme. En effet, après la mise en route d’une réflexion de fond au sein du Secours populaire, il s’agit maintenant de structurer techniquement un projet pérenne. Nos réflexions ont porté sur la mise en place d’un projet d’approvisionnement en produits locaux sur le long
terme, et pas seulement subordonné à des subventions ponctuelles.

Diagnostic et analyse de projets alimentaires à vocation sociale et intégrant la notion de produits locaux de qualité.